Mammal Hands

April 06, 2017  •  Laisser un commentaire

Chronique de Fatiha Berrak, photos de Thierry Dubuc

Jeudi 06 avril 2017, au Rocher de Palmer à Cenon

Mammal Hands

Jordan Smart : Saxophones

Nick Smart : Piano

Jesse Barrett : Percussions et tabla

Ce trio de jazz anglais a été fondé en 2012, ( East Anglia à Norwich )

Deux de ses membres sont frères, Jordan Smart et Nick Smart.

Jordan Smart, a une culture DJ et de la musique du monde. Il est aussi influencé par John Coltran, Pharoah Sanders, ainsi que par la musique chamanique africaine.

Nick Smart, a une connaissance de la musique classique jazz avec un gout pour le style minimaliste.Il est influencé par les compositeurs Terry Riley, Steve Reich, La Monte Young ou le groupe Bonobo pour leurs modèles hypnotiques. La musique folk Irlandaise est aussi présente. 

Jesse Barrett, est imprégné des sonorités acquises auprès du maitre de tabla, Sirishkumar Manji ( Inde du nord ).

Nick Smart, Jordan Smart, Jesse BarrettNick Smart, Jordan Smart, Jesse Barrett

Il est 21h, alors qu’un froid crispant chevauche le vent à l’extérieur, nous avons la chance de découvrir la chaleur d’une fusion musicale, qui vient droit percuter nos émotions. C’est d’abord toute la fluidité d’une vague qui s’approche doucement, s’élève, nous couvre et se brise, elle prend le recule qui la restaure et s’élance de plus belle, elle nous cueille sans hésitation et nous emporte sur son sillage. C’est une excellente sensation alors on ne bronche pas.

Nick SmartNick Smart

Aussitôt, une lumière douce s’échappe au-dessus de Nick Smart au clavier, pour éclairer Jordan Smart au saxophone, avide de baisers gourmands et incisifs, il nous donne généreusement la becquée mélodique sans jamais nous en gaver, ce sont de succulentes bouchées auditives tendres, croustillantes et pleines de fraicheur que l’on ne serait bouder!

Jesse BarrettJesse Barrett

Ailleurs, s’impose le clavier en boucles rythmiques, il nous tourne autour, encore et encore, nous sommes seul à seul même si nombreux. Au loin se lève et s’approche un saxe soprano, il nous rejoint. Cette fois dans une chandelle monumentale et puissante pour nous happer dans le rouleau de sa vague. En marge, Jesse Barrett, rythme les battements de nos coeurs qu’il enrubanne de bonheur. S’en suit l’ouverture d’un espace haut en couleurs et ondulent où des mains claquent des tablas, nous aspire avec singularité sur des sonorités trépidantes pour un corps à corps harmonique qui se joue entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie qui nous laisse charmés et saisis. 

Jordan SmartJordan Smart

Qui peut à ce moment précis, dire quelle est cette destination, vers où assurément nous allons, peut-être l’Irlande ? Ou bien alors, vers un ailleurs aux terres sauvages, loin des villes où de grands espaces défilent, vibrent de beauté …!  Vers quelle saison? Tantôt l’eau ruisselle et court, tantôt elle se fige, où seule la lumière lui délivre ses caresses apaisantes et saturées de promesses en cascades … 

Tandis que la très belle l’aventure musicale se poursuit, chapitre après chapitre, pour notre grand plaisir.

Nick Smart, Jordan Smart, Jesse BarrettNick Smart, Jordan Smart, Jesse Barrett

Une chose est certaine pour tous les spectateurs, fans ou bien découvreurs, Mammal Hands ne fait pas que de promettre! Il donne et il est généreux !

Play List :

Quiet Fire

Hillum

Hourglass

Kudu

Eyes that saw the mountain

Think anything

Kandaiki

Shift

Mansions

Shimmer

New tune

Albums : 

-  « Animalia » sorti le 15/09/2014

-  « Floa »        sorti le 27/05/2016            

Sous le label « Gondwana Records »

 


Commentaires

Aucun commentaire publié.
Chargement...