Maître averti et violoniste vertueux, Didier Lockwood a marqué la scène du jazz contemporain. Agé de 17 ans, l’illustre violoniste rejoint le cultissime groupe Magma, et apprend de Stéphane Grappelli. D'autres rencontres lui permettent de s'épanouir hors de ce milieu : André Ceccarelli, Henri Texier, Gordon Beck, Martial Solal, Michel Petrucciani, Philip Catherine, Christian Escoudé, Uzeb... Bref, cet hyperactif très vite reconnu par ses pairs, ce musicien bardé de décorations et les bras chargé de “grands prix” est un virtuose à qui tout sourit. Il a su dégager son propre style, synthétisant l'héritage laissé par ses prédécesseurs (Grappelli, Warlop, Ponty) en y ajoutant notamment sa passion pour le rock d'Hendrix. Même si une grande partie de sa carrière est marquée du sceau du jazz fusion, c'est aussi un délicat interprète de ballades. Tous les spectateurs de ses concerts vous le diront, le terme qui résume le mieux son tempérament reste le qualificatif “virtuose et lyrique”. Il vient nous présenter en exclusivité son nouveau quartet très jazzy.

Didier Lockwood violon
Sylvain Luc guitare
Diego Imbert contrebasse
André Ceccarelli batterie
www.didierlockwood.com

Source : www.jazzinmarciac
Didier LockwoodSylvain LucSylvain Luc, Didier LockwoodDidier LockwoodDidier LockwoodDidier LockwoodAndré Ceccarelli, Sylvain Luc, Didier Lockwood, Diego Imbert