Après l’entrée fracassante dans la sphère du jazz de Guillaume Perret avec deux albums furieux, le saxophoniste continue ses explorations musicales avec un projet solo, sauvage, énergique et envoûtant.
Perret aborde avec Free un nouvel espace, seul avec ses saxophones, ses effets et ses machines. Il enchaîne rythmes effrénés et puissants, sons sortis de nulle part et ballades oniriques, électriques provoquant un chaos émotionnel ô combien jubilatoire.
Au-delà des ondes techno-balkaniques ou néoswing qui vibrent, difficile de classer cette musique si personnelle et si fusionnelle. C’est une musique hybride, troublante et envoûtante, qui évoque un imaginaire fantastique et qui provoque de très fortes sensations. Avec les envolées de son saxophone en apesanteur, les boucles hypnotiques et imprévisibles de ses machines, Guillaume Perret nous plonge dans une rêverie. Un son innovant, qui oscille entre jazz contemporain, grooves funky et métal hurlant.
Source : http://www.jazzoloron.com
Guillaume PerretGuillaume PerretGuillaume PerretGuillaume PerretGuillaume PerretGuillaume PerretGuillaume Perret