Sylvain Rifflet - Le chevalier Carmin

January 14, 2017  •  Laisser un commentaire

Par Fatiha Berrak, photos Thierry Dubuc

Salle Paul Dambier à Champniers en Charente, dans la cadre du festival Jazz à Saint Sat’, le samedi 14 janvier 2017

 

Electric Boots

Julien Bouyssou - orgue

Charlie Dufau - guitare

Julien Lavie - batterie 

Julien Bouyssou, Charlie Dufau, Julien LavieJulien Bouyssou, Charlie Dufau, Julien Lavie

La première partie de soirée est assurée par le groupe ‘’Electric Boots’’ lauréat du tremplin Action Jazz 2015 - Bordeaux. Il nous a accueilli avec son ambiance surchauffée et souriante …

Toute la salle roulait des épaules, secouait la tête et frappait des pieds, le trio nous a gratifié d’une dizaine de titres endiablés et pétillants, passant du groove au rock, du blues au swing, un réel cocktail tonique pour finir par ‘’St James infirmary’’ une ballade renversante, version Baby Face Willette

 

Sylvain Rifflet

Sylvain Rifflet - Sax ténor

Jocelyn Mienniel - flûte,

Philippe Giordani - guitare

Nicolas Larmignat - percussions 

Sylvain RiffletSylvain Rifflet

Après sept ans d’étude au piano, Sylvain Rifflet découvre au cinéma le film ‘’Bird’’ de Clint Eastwood, qui retrace la vie de Charlie Parker, c’est à ce moment là que son orientation instrumentale pour le saxophone commence.

Parallèlement le jeune homme joue également de la clarinette au sein de plusieurs orchestres puis entre au conservatoire. Diplômé du conservatoire national de musique de Paris. Il obtient le premier prix de groupe au concours national de la Défense et les Django d’or du nouveau talent.

À ses 18 ans il débute sa carrière de musicien et accompagne soit au sax ténor soit à la clarinette les artistes tels que Riccardo Del Fra, François Jeanneau et Michel Portal entre autres.

Sylvain RiffletSylvain Rifflet

Empreint d’horizons divers il va co-diriger plusieurs projets. Baigné de jazz et de pop-rock, il affectionne particulièrement les ostinatos, ses portes sont ouvertes pour laisser se renouveler un air, venu de l’univers libre qu’est l’imaginaire et qu’il partage en esprit, un peu fusionnel avec les membres de son groupe.

Le parisien Sylvain Rifflet compose aussi pour le cinéma, il est influencé par les compositeurs contemporains américains comme Steve Reich, Philip Glass, Terry Riley, ou Moondog entre autres. 

Jocelyn MiennielJocelyn Mienniel

Ce soir, dès les premières lueurs de notes, la flûte nous survole et nous trouve très vite nous happe, pour nous hisser ailleurs. Elle nous sème parfois à volonté juste pour s’amuser, puis nous rattrape puisqu’elle nous aime et nous le dit sans cesse. Nous voilà tous enivrés, sobres et charmés par ses volutes riches et colorées d’une flûte qui se joue et imite tantôt le son des maracas, de la cora, tantôt le trot et le galop de quelques fabuleux équidés chimériques joyeux. A présent, nous sommes tous captifs volontaires de ses griffes sonores, alors le cours de la soirée peut s’écouler.

Sylvain Rifflet, Philippe GiordaniSylvain Rifflet, Philippe Giordani

Lorsque soudain à l’allure d’une gravure de mode ou d’un héros droit sorti de son livre d’aventure, le saxo déchire tranquillement la toile pour venir assurément nous couvrir de poussière d’or, ce sortilége qui nous gagne et nous allège au-delà des cascades et des tumultes en flots, des rythmes qui abondent vers nous, qui sommes à présent devenus surfeurs sur notre vague géante, crinières en mains sur nos chevaux, hors du temps et de l’espace, pour découvrir les merveilles en bravant les sommets et vertiges. Nous sommes colombes et aigles, nous sommes embruns de notes au firmament !  

Nicolas LarmignatNicolas Larmignat

Discographie :

2007 - Rocking Chair avec la trompettiste Airelle Besson 

2012 - Beaux-arts

2014 - Alphabet,

2014 - Perpetual Motion,

2015 - L’encodeur,

2015 - Mechanics, sacré ‘’Meilleur album’’ aux victoires du jazz en 2016.

http://sylvainrifflet.com

 


Commentaires

Aucun commentaire publié.
Chargement...